Vous êtes ici : Accueil > Formations > BAC+5 - BAC+6 > 07-a. Master Ingénierie de la Santé > Master Ingénierie de la Santé, Ingénierie Qualité des Bioproduits
Publié : 21 mars

Master Ingénierie de la Santé, Ingénierie Qualité des Bioproduits

Master Ingénierie de la Santé, Ingénierie Qualité des Bioproduits

Objectifs de la formation

La gestion des problématiques de l’ingénierie, de la qualité et de la sécurité des produits de santé constitue un aspect primordial de ces activités industrielles. Souvent conduite par un service d’Assurance-Qualité, elle s’appréhende de façon nécessairement transversale et pluridisciplinaire, et requiert des cadres capables de jouer un rôle pivot et intégrateur entre les différentes structures de l’entreprise. L’objectif général de la Spécialité est de conférer aux diplômés une combinaison pluridisciplinaire des compétences fondamentales et techniques rencontrées dans les secteurs industriels visés et des compétences de management nécessaires à la prise en charge de ces problématiques.

Les paramètres à maîtriser étant principalement de nature biologique et physico-chimique, le M1 répond aux deux objectifs suivants :
- Compléter les connaissances fondamentales des étudiants en biologie, chimie, matériaux et informatique.
- Initier les étudiants au monde du travail et au fonctionnement d’une entreprise des secteurs visés grâce notamment à une UE de Formation à l’Environnement Professionnel diversifiée, à une solide introduction aux principes de la Qualité, et à un stage en entreprise de 2 mois.
Selon le même modèle, le M2 s’articule autour des 3 axes suivants :
- Le développement des problématiques liées aux interactions biologiques et physico-chimiques des matériaux, associé à la connaissance des techniques pertinentes d’analyse et de contrôle nécessaires pour appréhender ces problématiques. Une expertise solide des techniques de contrôle et d’analyse est requise, que ce soit pour communiquer avec les différents laboratoires d’une entreprise, ou pour y exercer directement des fonctions opérationnelles.
- L’approfondissement des compétences nécessaires à la mise en œuvre d’une démarche Qualité.
- La préparation à la vie professionnelle (Connaissance de l’Entreprise, Anglais, Stage de 6 mois en entreprise).

Afin de mettre la formation des étudiants en adéquation avec les réalités de leur futur statut, une proportion importante des enseignements ( 40%, soit 25% du volume horaire) est assuré par des professionnels du bassin industriel environnant.

Débouchés professionnels et/ou poursuites d’études

Parmi les métiers visés par la formation, on peut par exemple citer les fonctions de Responsable qualité, Ingénieur assistant développement, Coordinateur de gestion de données, Moniteur scientifique en pharmacovigilance, Ingénieur validation…, qui sont toutes des fonctions occupées par d’anciens diplômés de la Spécialité.

Parmi les entreprises régionales recrutant les stagiaires et diplômés de la Spécialité, on peut notamment citer Aptar Pharma, Barry Callebaut, Brossard, Cargill, Danone, Delpharm, Ethypharm, Eugene-Perma, Famar, GlaxoSmithKline, Intertek, Intervet Productions, Janssen Cilag, Johnson & Johnson, Lactalis Nutrition Santé, Leo Pharma, Norgine Pharma, Paucaplast, Sanofi Pasteur, Schering-Plough, SGS Multilab, Steriservices, Valdepharm, Yves Saint Laurent…

Place de la professionnalisation

L’équipe pédagogique constituée d’environ 50 intervenants comprend une vingtaine de professionnels du bassin industriel environnant lié aux problématiques de la Santé, ce qui permet aux étudiants de bénéficier d’un enseignement concret et appliqué dans les domaines visés par la Spécialité.

La formation professionnelle est en outre garantie par les stages, d’une durée cumulée de 8 à 11 mois sur les 2 années du Master.

L’acquisition de compétences transversales est assurée au moyen de 3 UE spécifiques (UE 1.7 en M1 ; UE 1.6 et UE 1.7 en M2) consacrées à la connaissance de l’entreprise et du monde professionnel et aux disciplines du management.

La préparation à l’exercice de fonctions de cadre se fonde également :
- sur la pratique régulière de l’Anglais, sous la forme de cours d’Anglais et de cours dispensés en Anglais. L’enseignement de l’Anglais en M2 consiste notamment à préparer le TOEIC, que les étudiants ont la possibilité de passer officiellement à la fin du semestre 1.
- sur des enseignements de propriété industrielle, de gestion, de comptabilité, d’économie, de droit du travail, et de recherche d’emploi.

Projets et stages

Les stages occupent une place primordiale dans la formation. Leur durée est de 2 à 5 mois en M1 et de 6 mois en M2. Pour les étudiants intéressés par une éventuelle poursuite en doctorat, le stage de M1 peut être considéré comme une occasion de découvrir la recherche académique. Les étudiants de M2 sont fortement encouragés à effectuer leur stage de M2 dans le milieu industriel.

Modalités d’évaluation

En ce qui concerne les enseignements académiques, l’évaluation des étudiants est réalisée principalement sous la forme de contrôles en cours de semestre et de sessions d’examens à la fin de chaque semestre, à l’exception de l’Anglais qui est principalement évalué par contrôle continu. Des examens anticipés sont cependant organisés pour certaines matières après accord entre les étudiants et l’enseignant concerné.

Les stages sont évalués sur la base d’un rapport de stage rédigé par l’étudiant, et d’une grille d’évaluation remplie par l’entreprise d’accueil, auxquels s’ajoute une soutenance de stage dans le cas du M2. Les notes de stages sont non-compensatoires : le 2ème semestre de l’année en cours, ainsi que l’ensemble de l’année ne peuvent être validés que si la note de stage (UE 2.6 en M1 ; UE 2.1 en M2) est supérieure à 10/20.

Insertion et devenir des étudiants diplômés

La qualité de l’insertion professionnelle des diplômés s’est maintenue depuis sa création. Le taux de CDI à 18 mois est de 55% et le taux de cadres est de 80%. La rémunération des jeunes diplômés est d’environ 2000 euros net / mois.

Conditions d’admission

Master 1 : Accessible aux étudiants titulaires d’une licence Sciences et Technologies (180 CE). Le recrutement est national (procédure OPI). Accessible aux étudiants étrangers après avis de la commission de validation des études (Procédure CampusFrance).

Master 2 : 80 à 90 % des étudiants de Master 2 sont issus du Master 1 « Ingénierie Qualité des Bioproduits ». Les autres sont issus d’un autre Master 1 ou reprennent leurs études après un passage dans le monde professionnel (procédure OPI). Accessible aux étudiants étrangers après avis de la commission de validation des études (Procédure CampusFrance).

Critères d’admission : cohérence du cursus, notes dans les matières biologiques, chimiques, physiques et langues et obtention éventuelle d’une mention. Une attention particulière est portée à l’aspect technologique de la formation initiale suivie par les étudiants et sur leur motivation à intégrer une formation professionnalisante.

Plaquette du Campus des Métiers et des Qualifications des Biotechnologies et des Bio-Industries de Normandie

Master Ingénierie de la Santé, Ingénierie Qualité des Bioproduits

info document -  PDF - 519.3 ko

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à suivre le lien pour consulter le site internet de l’établissement offrant cette formation.

Procédure d’inscription des étudiants
http://formation-ve.univ-rouen.fr/candidatures-320789.kjsp
Procédure Campus France
http://www.campusfrance.org/fr/